Quelle est l’importance du gain pour l’autoradio 2 din bmw e36 ?

Le gain est un des paramètres les plus importants du réglage de votre autoradio 2 din bmw e36. Il permet en effet d’améliorer la plage dynamique au niveau du système audio utilisé. Vous pouvez plus spécialement obtenir un bon compromis en maîtrisant le chevauchement de gain sur votre équipement.

Améliorer la plage dynamique au niveau du système audio utilisé

Un autoradio 2 din bmw e36 peut voir sa plage dynamique considérablement améliorée à travers un simple ajustement du gain. La plage dynamique décrit le rapport des sons les plus forts aux sons les plus faibles. Le tout est reproduit sans distorsion significative et exprimé en décibels (dB).

Les réglages de gain se trouvent généralement sur des amplificateurs, en considérant que ces derniers contrôlent la sensibilité du circuit d’entrée. Les processeurs de signaux utilisent un réglage de niveau pour contrôler l’amplitude du circuit de sortie. L’objectif principal d’un ajustement de gain est d’adapter la tension de sortie de l’autoradio 2 din bmw e36 au circuit d’entrée de l’amplificateur, de même sur un autoradio 1 din.

La commande de gain peut être comparée au réglage de l’accélérateur sur un carburateur. Le bouton de volume de l’autoradio 2 din bmw e36 peut quant à lui être assimilé à une pédale d’accélérateur.

Imaginons maintenant que votre voiture puisse produire jusqu’à 300 chevaux (CV). Si le réglage de notre carburateur est augmenté, le moteur tournera au ralenti à un niveau élevé. Il faudra une course minimale de la pédale d’accélérateur pour que le moteur atteigne son potentiel de 300 chevaux.  Nos recommandations pour vous lors d’un achat de moto d’occasion.

Dans un raisonnement inverse, si le réglage du carburateur est diminué, le moteur ralentira à un faible niveau. Une course maximale de la pédale d’accélérateur sera nécessaire pour amener le moteur à son potentiel de 300 chevaux. Le point sur lequel le carburateur est réglé n’affecte pas la puissance que le moteur peut générer. Il affecte seulement l’effort requis pour amener le moteur à son plein potentiel.

Un certain réglage de l’accélérateur est nécessaire pour que le véhicule tourne au ralenti selon le bon régime. Ce réglage est l’équivalent de la plage dynamique pour la pédale d’accélérateur.

Obtenir un bon compromis en maitrisant le chevauchement de gain

Un bon réglage de gain ne signifie pas nécessairement que l’amplificateur ne s’écrêtera jamais. Si c’était le cas, le pic musical le plus élevé se produirait au seuil de l’écrêtage et il n’y aurait pas de distorsion audible. L’idée est d’obtenir un compromis confortable entre deux éléments. Le premier est un rapport signal/bruit élevé à des niveaux d’écoute réduits. Le second est une faible distorsion à des niveaux d’écoute élevés. Cela est possible à travers la maitrise du chevauchement de gain.

Le chevauchement de gain est la quantité de signaux d’entrée qui surpasse l’entrée de l’ampli. Cette valeur est mesurée en décibels. Si vous utilisez un processeur de signal, votre objectif sera d’optimiser la plage dynamique entre le processeur et l’amplificateur. Le processeur pourra ainsi déterminer la quantité de chevauchement de gain susceptible d’entraîner l’amplificateur d’autoradio pas cher.

La quantité de distorsion (THD) susceptible d’être produite par l’amplificateur peut au départ être assez préoccupante. L’ampli ne produit toutefois cette quantité de distorsion que pendant les pics musicaux. Ces derniers représentent un petit pourcentage de la piste musicale. Des tests ont montré que de nombreuses personnes préfèrent avoir plus de 10 dB de chevauchement de gain. Le système peut ainsi garder une qualité sonore raisonnable tout en affichant un niveau de pression acoustique élevé. Connecter votre smartphone directement avec votre autoradio avec les instructions de Moto Happening.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *